Pourquoi les médias s’acharnent ils contre l’idée du revenu de base?

Ce matin au réveil je trouve un lien vers l’article du Monde Le revenu de base est inefficace, selon l’OCDE. Le revenu citoyen universel est une idée que je défends et sur laquelle nous avons beaucoup travaillé avec les copains du Collectif Roosevelt et de Nouvelle Donne depuis 3 ans. Tout montre dans nos travaux qu’avec des conditions précises de mise en place, et en l’intégrant dans une grande réforme cohérente de notre système de protection sociale et de notre fiscalité, ce revenu citoyen, surtout s’il est accompagné d’un mouvement de partage de l’emploi, peut être un formidable moyen de relancer l’économie de notre pays, de lutter contre la pauvreté et la précarité et de réduire les inégalités.

Forcément je désire donc en savoir un peu plus sur cette étude de l’OCDE, organisme que  j’ imagine sérieux et compétent en matière économique et sociale. Et je me dis que si tous les médias reprennent en boucle leur étude avec des grands titres négatifs accrocheurs (voir les résultats d’une recherche avec Lilo ce matin), il doit y avoir du fond. Et bien détrompez vous. Aucune possibilité de trouver sur le site de l’OCDE la fameuse note évoquée dans l’article du Monde, encore moins le contenu plus détaillé de l’étude. Seul ressource disponible un grand tableur excel avec une série de statistiques sur les différents pays de l’OCDE.

Il faut donc se contenter des quelques informations que l’on trouve dans les articles, tous les même, des différents médias qui reprennent en choeur cette « note OCDE » ce matin.

On nous parle d’un revenu de base de 465€ pour les majeurs et de 100€ pour les enfants. On nous menace d’un alourdissement de la fiscalité et des réductions des prestations existantes (sociales et familiales). Et au final en France, les ménages à revenu intermédiaire, qui ne peuvent pas actuellement prétendre à des prestations sous conditions de ressources, seraient gagnants. En soi cette dernière information est plutôt rassurante, car ça doit faire une part significative de la population. Mais ce n’est effectivement pas suffisant. Et surtout on rate l’objectif de lutte contre les inégalités et la pauvreté.

Voilà donc un tableau assez noir du revenu de base qui est matraqué ce matin par l’ensemble des médias. Je me pose juste la question de savoir combien des journalistes qui ont signé ces articles ont pris sérieusement le temps d’étudier toutes les hypothèses prises en compte dans l’étude de l’OCDE, et surtout de savoir si d’autres scénarios de revenu de base existent, qui eux permettraient non seulement de soutenir les classes moyennes, mais aussi de sortir les gens de la pauvreté.

Je les renvoie donc vers nos travaux très détaillés disponibles sur le site des citoyens à l’Assembléeplusieurs pages sont dédiées à expliquer comment un revenu citoyen de 600€ par adulte actif ou étudiant, de 1200€ par senior de plus de 65 ans, de 200€ puis 400€ par enfant pourrait permettre de :

– faire une nouvelle étape de réduction du temps de travail afin de redonner un emploi à chacun qui le souhaite, et de résorber par là même un chômage massif qui plombe notre société depuis 30 ans,

– simplifier et moderniser notre système de protection sociale pour l’adapter au monde d’aujourd’hui et faire de grosses économies budgétaire tout en renforçant les assurances santé, chômage et retraite complémentaire,

– changer la vie de nos étudiants en leur permettant de vivre décemment sans être obligés de prendre un job en parallèle de leurs études,

– soutenir les familles qui s’engagent dans la parentalité dès le premier enfant et sans les abandonner aux 20 ans des enfants, quand ceux-ci devenus étudiants ont des besoins financiers importants,

– accompagner les créateurs d’entreprises en leur assurant une base minimale de revenu très appréciée pendant la phase toujours délicate de lancement d’une nouvelle entreprise,

– soutenir le revenu des agriculteurs, artisans, petits commerçants … qui souvent ont de très lourdes charges de travail et des revenus très faibles,

– garantir un minimum vieillesse décent à chacun, quelque soit sa vie professionnelle…

Et cerise sur le gâteau vous pourrez aussi découvrir qu’un revenu citoyen de ce type est parfaitement finançable à condition de l’intégrer dans une vaste réforme cohérente de notre système de protection sociale qui aujourd’hui est bien malade, et de notre fiscalité qui est tout simplement monstrueuse de complexité et d’injustice. Ce revenu citoyen doit être l’occasion de remettre tout cela à plat, pour le bénéfice de tous, y compris les plus riches, qui vont effectivement être mis à contribution, mais ce qui leur permettra de vivre dans une société beaucoup moins inégalitaire, donc moins en tension, qu’actuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *