Législatives 2017

Citoyennes, Citoyens,

L’instant est grave. Notre société est à bout de souffle, notre démocratie a été confisquée par quelques professionnels de la politique, notre système économique et social fait toujours plus de dégâts, notre planète étouffe. Notre nouveau Président et le futur gouvernement ne nous sortiront pas de cette spirale dangereuse.

Ce que nous venons de vivre prouve de manière éclatante, s’il en était encore besoin, que la professionnalisation de la politique et la grande proximité, voire le mélange, entre des intérêts économiques privés et l’exercice du pouvoir, entravent non seulement notre capacité à changer de cap mais aussi l’idée même que l’on doive changer  de cap.

Certes, l’absence au second tour de la présidentielle des partis de gouvernement et la victoire d’un candidat sans passé électif pourraient être perçues comme une petite révolution. Mais les soutiens, ralliements et trahisons opportunistes d’élus du sérail au « bénéfice » des deux derniers prétendants et pour l’investiture aux législatives démontrent bien que le ver est toujours dans le fruit. La forme a un peu changé, mais pas le fond…

Les records historiques de l’abstention et du vote blanc confirment que près d’un tiers des électeurs inscrits ne se retrouvent pas dans les projets politiques qui nous sont proposés. En envoyant à l’Assemblée nationale des députés citoyens au service de l’intérêt général et du bien commun nous pourront faire entendre une voix différente.

Mouvement coopératif citoyen ET politique, conscient de l’urgence de deux transitions majeures écologique et économique et porteur d’un projet de restauration de la démocratie, la Relève Citoyenne se donne pour objectif d’ouvrir le chemin de l’action politique aux citoyens et de les accompagner vers une reprise en main de leur avenir démocratique, en dehors des partis ou mouvements traditionnels, à travers des candidatures citoyennes à tous les scrutins.

Je suis donc candidat à l’élection législative sur la quatrième circonscription du Nord sous les couleurs de la Relève citoyenne. Je m’adresse à vous, citoyens et forces vives de notre territoire, avec l’espoir de mettre nos dynamiques et nos intelligences en commun pour enrichir de votre soutien, de votre énergie et de votre vision la campagne que nous allons mener.

La Relève citoyenne est le mouvement sur lequel je m’appuie. C’est une plateforme coopérative qui accompagne et soutient les candidats citoyens hors parti politique traditionnels

Elle est au service de ses candidats mais n’est pas un parti : elle n’a ni programme, ni bureau politique. Elle demande simplement aux candidats qu’elle soutient de s’engager sur des valeurs démocratiques, éthiques, sociales, écologiques. Elle soutient la charte Anticor.

L’Archipel citoyen

C’est un groupement de mouvements auquel appartient la Relève citoyenne et qui rassemble de nombreux collectifs qui réfléchissent au monde de demain et mettent en oeuvre d’ores et déjà les valeurs de démocratie réelle, solidarité, humanisme, exigence sociale et écologique. On y trouve des dizaines de mouvements (fondations, think tank comme Roosevelt, Colibris etc), des personnalités comme Edgar Morin, Patrick Viveret. Et de nombreux mouvements qui essaient de faire émerger des candidatures citoyennes aux élections.

La Caisse claire

La Caisse Claire est un pot commun dans lequel plusieurs mouvements citoyens (dont la Relève, la Belle démocratie, le PACE, etc) et alternatifs (comme les Pirates) ont décidé de regrouper leurs candidats aux Législatives. Cette mise en commun permettra de franchir la barre des 50 candidats qui feront (nous l’espérons) plus de 1%. Ainsi, seront déclenchés des fonds publics tous les ans pendant  5 ans à hauteur de 1,70 euros par vote exprimé. Ces fonds seront restitués par la Caisse claire à chaque mouvement au prorata de ses candidats et dont des suffrages remportés. Ces financements permettront de soutenir la démocratie locale et les actions d’éducation populaire que les collectifs soutenant les candidats décideront de mettre en place. Ils serviront également à la Relève à préparer les prochaines échéances électorales.